Bienvenue sur Blood Of Magic World

Mai 1998 Voldemort est enfin tué par Harry Potter, « l’Élu ». La bataille a été rude, insoutenable et les pertes sont lourdes mais à présent, la lumière renaît dans les ténèbres. L’espoir et la joie sont dans les cœurs, le cauchemar a enfin pris fin. Il faudra du temps pour tout reconstruire mais le monde entier peut enfin pousser un soupir de soulagement. Six mois après, novembre 1998 Petit à petit, Londres et le monde sorcier se reconstruisent. Kingsley Shacklebolt, auror et membre de l’Ordre du Phénix, est devenu ministre et a conféré aux aurors une plus grande autorité le temps que la majorité des mangemorts en fuite soient sous les verrous. Dans le même temps, les hybrides commencent à arriver en masse dans le monde sorcier, voulant se faire une place et devenir des citoyens, avec des droits qui les reconnaissent en tant qu’individu et non plus en tant que créature. La situation, sans être instable, fragilise néanmoins le monde magique anglais qui se remet à peine d’une guerre dont les séquelles se font encore sentir. Jusqu’ici, Kingsley Shacklebolt a trouvé des alternatives permettant à chaque hybride d’avoir une vie proche de celle des sorciers, et a ainsi su calmer les esprits pour maintenir l’ordre. A côté de cette situation, certains mangemorts sont toujours présents et comptent bien survivre pour faire renaître leurs idéaux un jour ou l’autre. Et vous, en ces temps troublés, qui soutiendrez-vous ?



 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Virginia Shepparde pour vous autopsiez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Virginia Shepparde

avatar

◗ EMPREINTES : 765
◗ INSCRIT(E) LE : 06/05/2011
◗ SEXE : Féminin
◗ HUMEUR : Espiègle
◗ LOCALISATION : Dans les coins sombres

Feuille de personnage
♠ Mes possessions ♠: 1 rose de Rosana
♠ Race ♠: Vampire
♠ Autres comptes ♠: Eowindawell Elenwe/ Abygail Lestrange/ Astoria Greengrass/ Drago L.Malefoy/ Morrigan Morronwe/ Malicia B.Wilander/Severus Rogue

MessageSujet: Virginia Shepparde pour vous autopsiez   Sam 25 Mai - 11:24



Virginia Shepparde
Quelque chose dans mon coeur, me parle de la vie ... Un grand mystère qui commence



wizard's identity



▷ Nom: Shepparde ▷ Prénoms: Virginia ▷ Surnoms: Virg' / Virgin' ▷ Âge: 229 ans ▷ Date et lieu de naissance: Née le 15 aout 1769 dans le château Shepparde au nord de l'Ecosse  ▷ Âge de la morsure: pour les hybrides seulement 26 ans ▷ Nature du Sang: Pur ▷ Année d'étude: Terminé ▷ Métier/Etudes/Matière enseigné: Scientifique, médecin légiste, médecin, infirmière à Poudlard ▷ Epouvantard: Les microbes ▷ Patronus: Une fouine ▷ Le miroir du Rised: ce que votre personnage y verrait Une famille ▷ Camp choisi: si votre personnage est plutôt pro-hybride, pro-mangemort, pro-ministère ou tout simplement neutre Neutre (pour le moment)▷ Groupe: Vampire ▷ Crédits: Bazzart






wizard's mind



Virginia est une vampire intrépide, pleins d‘énergie, par contre, elle déteste ce faire remarquer et préfère plutôt la jouer discrète, aussi très maniaque sur les bords, elle connait très bien le tris, le rangement, sans oublier la propreté, c’est pas parce qu’elle manipules des organes, qu’elle aime se recouvrir de sang, oh non, elle a même peur des microbes (même si on se demande, ce qu’un microbe irait faire sur une vampire).
Elle connait les bonnes manières, elle marche fièrement et bien droite, ce qui donne envi de la respecter.
Un vrai diablotin aussi, et oui, elle adore fouiner et elle sait très bien le faire et très discrètement, elle à la connaissance en elle, les livres n‘ont aucun secrets pour elle, très doué pour apprendre, intelligente, manipulatrice, elle sait ce qui peut lui être bénéfique ou pas.
Une vraie chercheuse, elle veut savoir, elle trouvera, coute que coute!
Malgré son petit air tout innocent, on peut découvrir une femme, passionnée par la magie noir et tout ce qui est obscurité, les mystère de la mort, tout ce qui es lugubre c‘est son dada, elle adore sortir les organes des corps et les étudiaient pendant des heures et des heures, sans se lasser.
Elle sait aussi très bien joué de son charme pour obtenir ce qu’elle veut et avoir des privilèges.
C’est aussi une grande fêtarde, après le boulot, le sérieux, elle passe aussi à la fête, les rires, la joie, la bonne humeur, elle en a besoin, elle redécouvre des sentiments qu’elle n’avait jamais perçus chez elle.
Par contre, son humour et très morbide, elle aime rire de la mort et faire des blagues douteuses.
Quand elle se retrouve au labo’ avec Eowin, ils leurs arrivent de jeter des sortilèges au squelettes, pour que ceux-ci les invitent à danser.
Esprit fofolle, elle sait aussi  redevenir sérieuse et nous sort un énorme chapitre digne d’une encyclopédie.
Elle est dur à cerner, elle peut aussi se montrer dur et colérique, agressive même, une femme fatale au caractère très lunatique, on peut aussi ajouter un brin naïve, elle a du mal à cerner les « jeunes », si vous lui dites « yo ça va », elle va vous répondre « c’est qui yo? Je connais le yoyo pour jouer, mais je connais pas Yo ».
Morbide, lugubre, marrante, colérique, une grande personnalité cette miss Shepparde!


Spoiler:
 

♣ ╔══════════════ ೋღ☃ღೋ ══════════════╗ ♣


Comme dans les grandes histoires, celles où il y avait danger et ténèbres.On ne voulait pas connaitre la fin, car elle ne pouvait être heureuse.Comment le monde pouvait-il redevenir comme il était avec tout le mal qui s’y était passé ? Mais en fin de compte les ténèbres ne font que passer.Un jour nouveau viendra et lorsque le soleil brillera.C’était ces histoires dont on se souvenait, et qui signifiaient tellement.Les personnages de ces histoires pouvaient se retourner, mais ils ne le faisaient pas, parce qu’ils avaient foi.Il y a du bon en ce monde.Il faut se battre pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
Virginia Shepparde

avatar

◗ EMPREINTES : 765
◗ INSCRIT(E) LE : 06/05/2011
◗ SEXE : Féminin
◗ HUMEUR : Espiègle
◗ LOCALISATION : Dans les coins sombres

Feuille de personnage
♠ Mes possessions ♠: 1 rose de Rosana
♠ Race ♠: Vampire
♠ Autres comptes ♠: Eowindawell Elenwe/ Abygail Lestrange/ Astoria Greengrass/ Drago L.Malefoy/ Morrigan Morronwe/ Malicia B.Wilander/Severus Rogue

MessageSujet: Re: Virginia Shepparde pour vous autopsiez   Sam 25 Mai - 11:32



ONCE UPON A TIME
Le début de la fin, d'ailleurs, on ne dit pas que le mort n'est que le commencement ?



try to tell us what's makes you unique


Ce n’est pas forcément un conte de fée ma vie, non je dirais même que c’est un conte avec beaucoup d’hémoglobine, des sorciers et sorcières, des mages-noirs, des meurtres …
En rien ma vie n’est un conte de fée, mais commençons par le commencement.

Il était une fois ….

Dans un grand château du nord de l’Ecosse, Virginia naquit vers deux heures du matin le 15 aout 1769.
Elle vit alors pour la première fois le jour (enfin la nuit) dans une immense chambre, entourée par des médecins, sages femmes, servantes, ainsi que sa mère et son père.
Les Shepparde, une famille de sorcier noble, au sang-pur, ayant pour possession des terres extrêmement réputées pour leurs légendes folklorique.
A partir de cette nuit, Virginia sera la cadette de sa sœur ainée qui avait 2 ans lors de sa naissance, la petite Agathe.

Le lendemain matin même, le nourrisson fut placé dans une nouvelle chambre richement décorée, des nourrices autour d’elle.
Il était hors de question que sa mère vienne l’allaiter, ah non! Puis quoi encore ? Virginia devra se contenter des biberons de lait jusqu’à ce qu’elle soit en âge de manger à la cuillère.

La petite miss grandit dans cet atmosphère, c’est-à-dire, sans aucun amour maternel.

Quand Virginia fut en âge de marcher, celle-ci était toujours en compagnie de sa sœur.
Les deux fillettes ont toujours étaient inséparables, d’ailleurs, à force de côtoyer que des nourrices ou autres personnel de la maison, elles en arrivaient à se demander si elles avaient vraiment été désirer par leurs parents.
Il est vrai que lorsque qu’on voit ses parents uniquement pour les repas et qu’il faut garder le silence, il y a de quoi se poser des questions.
Virginia et Agathe connaissaient d’avantage les servantes et majordomes, que leurs propres géniteurs.

Pour en revenir au reste de leur petite enfance, toutes deux faisaient les quatre cent coups pour éviter les leçons de piano, sans oublié les leçons avec un livre posé sur la tête pour marcher bien droit, ne jamais croiser les jambes, rester des après-midi assise devant une tasse de thé sans adresser la moindre parole aux invités de leur mère  (enfin tout le protocole).
Les deux jeunes filles partaient alors ce cacher dans leur grand jardin pour éviter d’être prise par leur professeur particulière, mais évidemment cela ne duré jamais bien longtemps et quand elles étaient retrouvaient, elles avaient le droit à une « belle » correction de leur père (sans doute l’un des seuls moment ou elles pouvaient le voir).

Ah oui, revenons à professeur particulière, voir « des » professeurs.
Les Shepparde ne voulaient en aucun cas mettre leurs deux filles à Poudlard, ni aucune autre école de sorcellerie, pourquoi ? Le fait peut-être de vouloir contrôler à la perfection l’éducation de leurs filles, alors à partir de l’âge de 5 ans, les deux fillettes eurent le droit à des cours à domicile, à leurs plus grands déplaisir bien sur.

Voici l’enfance de Virginia, les dictats du protocole, tenter de se trouver une place dans se monde ou y règne l’hypocrisie, rêver d’une autre vie ….

Quand Virginia atteins les 15 ans elle du faire face à une lourde épreuve…
L’arrivée et les présentations des prétendants pour elle et sa sœur, d‘ailleurs, sa sœur de 17 ans du se marier avec un homme de 20 ans plus âgée qu‘elle, celui-ci possédant des terres et une immense fortune, une grand opportunité pour les parents de la jeune femme.
Agathe quitta le château Shepparde, y laissant sa petite sœur, devant alors se résoudre à ce conduire en femme parfaite, regrettant déjà sa venue au monde.

Quand à Virginia, elle grandissait, ses parents continuaient de lui parler mariage mais celle-ci préféra ce plonger de un monde imaginaire, morbide, plus de joie, plus rien … Marchant longtemps dans les bois, rêvant d’un monde sans lois, sans règle ou elle serait libre de faire tout ce dont elle avant envi, qu’on ne lui impose rien, qu’on ne cesse de lui rabâcher dans les oreilles, le fait qu’elle devait trouver un mari, être femme au foyer, non! Virginia ne voulait pas de cette vie, la jeune femme se passionna aussi pour l’équitation, faire du cheval l’aidé à oublier cette vie de dictat.
Se passionnant ensuite dans l’apprentissage de la science et la médecine, elle fit  des études dans une université (moldus et rare) très chères pour devenir une grande scientifique, hélas, la science étant pris pour de la mauvaise magie à cette époque, Virginia passé d’avantage pour une folle à la vue de ses parents, que pour une jeune fille ambitieuse.
A l’université Virginia avait des amis mais ne parlait pas beaucoup, toujours dans son monde, de plus en plus macabre d’ailleurs, elle aimait de plus en plus la magie noir, puis elle avait une réelle passion pour les morts, les cadavres, fantômes, esprits…

Des années plus tard, juste avant que la jeune femme ne puisse terminer ses études, plus exactement à l’âge de ses 26 ans, ses parents lui présentèrent un riche héritier avec qui elle devait ce marier.
Certes un homme avec du charme, mais la jeune femme était sauvage, elle restée sur ses positions, pas d’attache! La liberté.
Comment faire alors ? Abandonner ses études et fuir ? Partir sans un sous ?
De tout sens ses parents ne lui avait offert aucun amour, elle n’avait rien à attendre d’eux, alors les quitter … Pourquoi pas ?

Virginia marcha toute la journée sur les terres de sa famille, plongée dans ses remords ainsi que ses songes, la journée passa rapidement et à la nuit tombée, elle finit par se rendre compte qu‘elle n‘était plus seule….
L’héritier en question (Nicolaï James Morwan) la retrouva facilement, trop facilement même pour un homme soit disant normal.
Virginia qui avait longuement étudier les légendes de sa région, comprit rapidement que cet homme n’était pas ce qu’il prétendait être, mais alors que voulait-il ? Un casse-croûte ? Pensa-t-elle avec une sorte d’ironie noir.
Elle n’eu pas besoin de se retourner pour sentir sa présence, elle lui demanda de suite qu’il en finisse mais … Il lui proposa plutôt une sorte de pacte.

Si celle-ci acceptée de lui laisser gouter son sang elle aurait alors une vie bien meilleur et l’immortalité!
Il pourrait vivre enfin sans se cacher des chasseurs de vampire qui étaient à ses trousses, et lui rendrait service à elle.
Bien sur il lui apprendrait à chasser, mais voyant que cette jeune femme ne voulait aucune attache, pour lui c’était une sacrée chance.
Profiter de son toit et de sa richesse, tout en offrant à Virginia une belle once de liberté.

Virginia connaissait bien les vampires, leurs vies, rare, mais existants, et à la vue de cet homme, elle comprit qu’il était sérieux et qu’il avait un charme qui aurait déjà du la faire accepter des le premier regard, celui-ci lui fit même remarquer, elle devait avoir une sacrée force de caractère.
Enfin Virginia accepta le pacte et devint une vampire, apprenant avec cet homme la chasse, l’art de boire le sang humain sans ce faire voir, l’art de tuer doucement ou rapidement. Ses parents voyant que leur fille disparaissait de plus en plus souvent avec cet homme, furent heureux (voir débarrasser) de voir qu’elle allait ce décider à ce marier, mais pour le moment rien de prévus et surtout pas de promesse d’échange de richesse et de terre.

Vingt ans plus tard, après tuerie, torture, l’odeur de la mort que la vie (ou la mort) de notre vampire prit encore un tournant.
C’était lors d’une nuit d’octobre, la veille de Samhain, que Nicolaï quitta Virginia, la laissant maintenant dans son immortalité, de nouveau seule et avec ses parents tant détestés.
Mais pourquoi ? Parce que les Shepparde voulaient marier leur dernière fille à cet homme, mais lui … Il ne voulait pas, ce n’était pas dans le pacte, bien sur il n’en parla pas aux parents et préféra partir.
La jeune femme folle de rage de voir que cet homme l’avait abandonnée alors qu’elle commençait à « l’aimer », assassina ses parents, buvant leur sang et ne fut en aucun cas accusé (une fille bien trop charmante sans doute le fiancé avait dit le juge), elle hérita de la fortune de ses parents, vendit les terres et le château, disparaissant.

Elle parcourue toute l’Europe, ne s’arrêtant guère longtemps dans une ville, il fallait souvent disparaitre, les sorciers et moldus n’acceptaient pas les vampires, les meurtres ne passaient plus inaperçus, puis le fait qu’elle ne subisse pas les ravages du temps mettait la puce à l’oreille.

Les années s’écoulèrent entre meurtres et tueries sauvages, mais les temps évolués, Virginia voulut alors reprendre ses études et devint plus sage, se replongeant dans le domaine scientifique et évoluant, trouvant des solutions à sa condition de vampire, finissant, commençant à contrôler ses envies de meurtres sanguinaires.
La vampire voulus travailler dans le domaine scientifique, elle obtient facilement ses diplômes et fit même carrière dans la police scientifique, ou elle y découvrit une nouvelle passion, les autopsies, elle ce lança alors dans des études pour devenir médecin legiste.
Grâce à sa volonté de fer et ses grandes capacités elle obtint très facilement ses diplômes, une experte en médecine, science et tout ce qui est médecine légiste.
En l’an 1998 Virginia quitta l’Italie (pays ou elle y avait vécut pendant cinq ans), puis retourna  à Londres.
Elle ne s’occupait guère du monde sorcier ou moldus, elle se contentait de travailler dans des hôpitaux et des centres de criminologie, c’est là que notre vampire y rencontra une damphire, experte scientifique et apprentie médecin légiste. (Enfin une hybride avait-elle pensée sur le coup).
Celle-ci lui parla de la guerre dans le monde sorcier, des pertes à Poudlard, sans oublier du besoin de nouveau personnel, mais Virginia n’avait confiance qu’en très peu de monde, elle voulait rester à Londres.
Virginia travailla quelque temps avec la damphire qui devint très vite son amie, mais la médecine lui manqué de plus en plus ainsi que la magie.
Seulement, les vampires étaient rejetés de Ste Mangouste, elle ne pouvait plus rentrer dans le monde sorcier, elle était en quelque sorte prisonnière ….
Voyant son amie désespérée celle-ci lui proposa le poste d’infirmière à Poudlard dont celui-ci était vacant.
Virginia accepta avec plaisir et fut accepter.
Les temps ont tellement évolués, Virginia voit le changement, certains élèves moins sur les principes, d’autre encore baignant dans la magie noir…Etrange, un monde à redécouvrir et des élèves vraiment très attachants.


♣ ╔══════════════ ೋღ☃ღೋ ══════════════╗ ♣


Comme dans les grandes histoires, celles où il y avait danger et ténèbres.On ne voulait pas connaitre la fin, car elle ne pouvait être heureuse.Comment le monde pouvait-il redevenir comme il était avec tout le mal qui s’y était passé ? Mais en fin de compte les ténèbres ne font que passer.Un jour nouveau viendra et lorsque le soleil brillera.C’était ces histoires dont on se souvenait, et qui signifiaient tellement.Les personnages de ces histoires pouvaient se retourner, mais ils ne le faisaient pas, parce qu’ils avaient foi.Il y a du bon en ce monde.Il faut se battre pour cela.
Revenir en haut Aller en bas
 

Virginia Shepparde pour vous autopsiez

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Dark',pour vous servir...
» Pour vous remonter le moral
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour #SBAFF#
» Que puis-je faire pour vous aider....? [Pv Maximilien Shreck]
» Je suis de retour pour vous jouer un mauvais tour...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: ENTRER DANS L'HISTOIRE :: Your identity card :: ▷ Les fiches validées-